Les sortes de parfums

Pas de commentaire

Le monde de la parfumerie est vaste, senteur, techniques, marques, un univers gigantesque. Alors, comment distinguer les parfums hormis leurs marques ? Je vous livre un petit article afin de placer les bases ; les différentes sortes de parfums.

Vous avez sûrement remarqué, sur les flacons de parfums, les différentes appellations, comme sur les étiquettes de grands crus. Eau de toilette, eau de Cologne, eau de parfum, à quoi correspondent ses termes ? C’est ce que je vous explique dans cet article !

perfume_smells_con_fragrance_scent_perfume_bottle_elegance_spray-1058629-jpgd.jpeg

 


L’histoire du parfum

Revenons rapidement sur les origines du parfum. Le parfum est d’origine du Moyen Orient, des sumériens pour être précis. C’est dans l’Antiquité que la consommation devint énorme ! Principalement en Égypte, grand fabricant.

A la base, les parfums étaient surtout utilisés dans la religion. En ce temps-là, la production était simple, jusqu’à l’évolution des techniques à partir du Moyen-âge. Les ingrédients étaient broyés, pillés, chauffés. Les ingrédients fréquemment utilisés sont surtout des écorces, du musc (matière animale), des résines et le plus souvent, de l’encens.

egypt-1744581_1280.jpg

C’est grâce au perfectionnement des alambics et leurs systèmes de refroidissement intégré que la distillation se verra changée. La découverte de l’alcool éthylique donnera naissance aux premiers alcools (whisky, gin, vodka, etc.) mais également à un nouveau fixateur, qui remplacera les huiles et les matières grasses.

Au 14èmesiècle, l’eau de la reine d’Hongrie est le premier alcoolat qui sera inventé. L’alcoolat est une macération de végétaux dans de l’alcool. C’est un procédé utilisé dans la parfumerie, mais également dans la production de spiritueux comme le gin.

La parfumerie moderne verra le jour grâce à la révolution industrielle, la production en série et l’évolution des moyens de conditionnement, l’essor de la publicité, ainsi que l’apparition de grandes marques.

Parfumeurs_05-Aimé-GuerlainLe point final de cette industrie est apposé par l’apparition, au 19èmesiècle, par l’apparition du premier parfum à éléments de synthèse par Aimé Guerlain, fils du parfumeur du même nom.

 

 

 

 


Les types de parfums

Contrairement aux spiritueux, il n’est pas possible de créer une liste précise. Les recettes des parfumeurs restent secrètes (ils n’ont aucune obligation de les communiquer), leur indexation ne peut donc pas se faire en fonction de leurs composants. En revanche, ils se classent en fonctions de leurs concentrations, ce sont de grandes familles du parfum

9512065346_33311993d8_o.jpg

 

Eaux de légères ou eaux fraîches

Parfums très légers qui ne contiennent qu’un faible pourcentage de concentré. Jusqu’à 4% maximum, une eau fraîche est idéal pour des parfums qui se portent l’été.

Eaux de Cologne

Les eaux de Cologne ont un pourcentage de concentré plus élevé, de 4% à 6%. Un parfum léger qui se porte indépendamment de la saison puisque la concentration n’en fait pas un parfumer trop puissant.

L’appellation de « Eau de Cologne » est plus particulière que les autres eaux. Eau de Cologne fait référence au parfum originel inventé en 1708 par le parfumeur italien Jean Marie Farina, qui s’installa à Cologne.

De nos jours, on ne fait plus la distinction entre le parfum en question et l’appellation du concentré de parfum. Cependant, « Original Eau de Cologne » est un nom déposé qui fait référence au parfum de Jean Marie Farina.

Eaux de toilette

Les eaux de toilettes sont peu concentrées, entre 7% et 12% de parfum. Le pourcentage de concentré en fera un parfum qui persistera quelques heures, contrairement aux précédents, moins concentré.

Eau de parfum

Le prix des eaux de parfum est justifié par son taux de concentration en parfum qui atteint 12% à 20%. Un parfum plus puissant et parfois plus lourd, par son taux de concentration. Il persistera plus qu’une eau de toilette, attention au dosage !

Parfums et extraits

Fortement concentré, à plus de 20%, on entre dans une catégorie de parfum prestigieux et plus onéreux que tous les précédents. Contrairement à ce que l’on peut penser et ce que son nom indique, l’extrait n’est pas un issu d’un assemblage de matière première qui en ferai donc un produit pur que l’on appelle le « concentré » ou « concrète ».

 


Résumons !

  • Eaux fraîches : 1% à 4% d’essence de parfum
  • Eaux de Cologne : 4% à 6% d’essence de parfum
  • Eaux de toilette : 7% à 12% d’essence de parfum
  • Eaux de parfum : 12% à 20% d’essence de parfum
  • Parfums et extraits : plus de 20% jusqu’à 40% d’essence de parfum

 

AB_F-107Modif

Les prix des parfums varient en fonction de taux de concentration de l’essence de parfum.

 

Vous en savez plus sur les taux de concentration, ainsi que les différences entre une eau de toilette et une eau de parfum ! Notez que « parfum » généralise tous les produits fabriqués par l’industrie de parfumerie.

 

Jérémy

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s